La levée des 7 voiles

Les traditions mentionnent le nombre 7 comme étant un nombre "Sacré". Il est présent à bien des niveaux, notamment pour :

 

- les 7 jours de la création, les 7 jours de la semaine, 

 

- les 7 vertus (Foi, espérance, amour, force, justice, prudence et tempérance),

 

- les 7 archanges (Gabriel, Michaël, Raphaël, Samaël, Kabiel, Sachiel et Anaël),

 

- les 7 péchés capitaux (orgueil, avarice, impureté, envie, gourmandise, colère et paresse),

 

- les 7 configurations cristallines possibles (triclinique, monoclinique, orthorhombique, rhomboédrique, quadratique, hexagonale, cubique),

 

- les 7 couleurs de l'arc-en-ciel (rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo, violet),

 

- les 7 métaux alchimiques (argent, mercure, cuivre, or, fer, étain, plomb),

 

- les 7 notes de musique (do, ré, mi, fa, sol, la, si),

 

- les 7 chakras,

 

- de façon plus prosaïque, les 7 nains de blanche neige (Grincheux, Joyeux, Atchoum, Prof, Timide, Dormeur, Simplet),

​​

Il est également connu sous le terme de septénaire tant en astrologie qu’en alchimie avec : Lune - Mercure - Vénus - Soleil - Mars - Jupiter - Saturne.

Alors que l’astrologue se réfère à 7 objets du système solaire (planètes, satellite, étoile), l'alchimiste évoque 7 passages ou pas-sages. Le référentiel du premier est cosmique, celui du second est ontologique, sacré, car ça crée. Voici une possible représentation par  l’arbre de vie de la kabbale de ces 7 mondes :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Symboliquement l’arbre de vie présente la genèse de la vie mais également à un niveau d’interprétation, son processus d’involution et d’évolution. Involution dans le sens où l'âme descend des mondes supérieurs vers l’incarnation terrestre et évolution dans le sens où l'âme retourne vers la Source.

Sur le présent schéma, l’involution commence à la Sephirah (cercle numéroté) 1 Kether (la Source) pour se terminer en 10 Malkout (la Terre, l’incarnation) ; Inversement, l’évolution commence à partir de 10 Malkout jusqu’au retour à la Source 1 (Kether).

L’involution représente en quelque sorte l’habillage de l’âme qui descend vers son incarnation, comme l'affirmait Omraam Mikhaël Aïvanhov " L’incarnation est une lente descente dans la matière, au cours de laquelle notre esprit prend dans chaque région de l’univers les éléments qui constitueront ses différents corps. Une fois incarnés dans le corps physique, nous ne nous souvenons plus des régions que nous avons ainsi traversées, ni des expériences, et ni des découvertes que nous avons faites. Mais tout est là, inscrit au-dedans de nous. " Je me permets d'ajouter inconsciemment.

La tradition nous informe que seules les Sephiroth de Saturne à la Lune représentent ces régions traversées. Chacune revêt l’âme d'une sorte de voile d'une composition particulière, différente à chacune, qui s’exprimera sur Terre. En tout, ce sont bien 7 voiles qui viennent obscurcir la luminosité première de l'âme.

Inversement, l’évolution (le retour à la source) est au contraire un déshabillage, véritable dépouillement, soit après la mort du corps physique, soit pendant la vie de l'individu, suite à une alchimie intérieure.

D’où le terme de la levée "des 7 voiles" de l'âme qui est apparentée dans certaine tradition à Isis.

Isis est le principe féminin qui insuffle dans le monde intérieur les émotions et les intuitions, la polarité féminine présente en chaque être humain, qu'il soit homme ou femme.

" Ce féminin voilé de l’être, notre autre côté, représente le potentiel infini que nous portons à l’intérieur de nous et que nous avons à réaliser. " Annick de Souzenelle. C'est alors que se produit le soulèvement des voiles, révélant ainsi, la lumière intérieure, l’AUR des alchimistes.

Comment retrouver l’information en astrologie que porte chacun de ces voiles ? (selon ma compréhension)

- Par l'utilisation du zodiaque tropical qui intègre les 7 planètes sacrées (le septénaire astrologique) pour former la maîtrise traditionnelle des douze signes.

- Par la lecture des Nœuds Nord et Nœud Sud planétaires héliocentriques et géocentrique pour la Lune, ainsi que des planètes noires héliocentriques et géocentrique pour la Lune noire, au moment de la naissance. Ces trois points représentent à mes yeux des portes d’accès direct à chacun de ces mondes.

- Puis, par l’ajout des planètes, des planétoïdes ainsi que des astéroïdes sur le zodiaque tropical au niveau de ces différents points. Ils viennent particulariser la composition de chacun des voiles.

Cibel Lot d'Astrae

  

L'arbre_de_vie_+_septénaire.png