top of page
HATHOR aux NN de Mercure

Message d'Hathor à l'attention de l'Âme. Deux niveaux de lecture. La seconde est poétique.

Qu’as-tu fait, Ôh mon âme, du cadeau dont je t’ai doté ? Ce talent à sentir les atmosphères, les lieux, les gens ? Constat de devoir le réactualiser afin de l’utiliser à bon escient, sans le dissimuler derrière un quelconque parfum mensonger. Car tu flaires le mensonge à plein nez et tu ne peux plus le nier. Détourne-toi de ces artefacts et respire l’air sain et saint d’un nouveau lieu. Air frais qui vient caresser les narines et révèle une odeur de liberté.

Message en octosyllabe.

L’heure n’est plus au choix du chemin

Tu l’arpentes enfin comme voulu.

Tu y évolues à dessein.

L’odeur des saints dont le reflux

Embaume les lieux, te parvient

Comme moyen pour déceler les cieux.

Moment précieux que tu retiens

Par ce parfum miraculeux.

Témoin du chemin rosacé,

Dont le tracé de maîtresse main

Dépeint le lien du caducée

Immaculé et magicien.

 

Reçois ces titres « Ôh mon Âme »

Répartis en diagramme, ivre

D’équilibre, en cet octogramme.

Joue tes gammes pour que s’enivre

(L’âme qui comprend ici que tout est possible !)

©Isabelle Cottard Teskrat

Qui est HATHOR ? ICI

bottom of page