top of page
HATHOR aux NS de la Lune

Message d'Hathor à l'attention de l'Âme. Deux niveaux de lecture. La seconde est poétique.

Ôh Âme, te voici dans un constat bien amer ! Ne perd pas pour autant le goût de la vie. Ce qui te semble aride a des bienfaits que tu ne soupçonnes, sur un plan dont tu ignores tout encore. Passe au travers. Si ton âme erre, ne t’en effarouche pas ! L’air-rance est un bienfait pour ton évolution afin qu’il soit purifié. Bientôt tu arpenteras, revigoré(e), un chemin qui te ressembleras. Perçois-le, dessine-le, co-crée-le, il te comblera de Joie.

Message en ennéasyllabe.

Constat à présent que ton âme erre

Tu arpentes la Terre et pressens

L’odeur, près, sent, devenir amer

Tu n’oses plus goutter à la vie

Par peur de cet avis écouté

Qui t’as dégoutté et te dévies

De ta route pour seulement un instant,

Qui n’est qu’un temps de renversement,

De recueillement pour le méditant.

Prends de la hauteur pour que l’air-rance

Soit purifié ainsi que l’auteur

Que tu nommes fauteur de ton errance.

Puis lâche tes doutes et vise les cimes

Pour que tes racines en haut s’ajoutent

Sous la croûte et s’enfoncent légitimes,

Afin que grandisse l’Être que tu Es.

Ainsi, devenu parfait tel l’hêtre

Au sommet qui trône haut et muet,

Tu visualises l’entièreté du monde,

Trouve la route féconde de liberté

Celle dont la légèreté t’inonde.

Tu diriges alors tes pas vers elle

Déploie tes ailes et prends ton essor.

Ainsi rév’aile l’or universel,

Qui à travers Toi se déverse

Pour que tu traverses avec joie

L’appât-rance de ton errance vengeresse.

©Isabelle Cottard Teskrat

Qui est Hathor ? ICI

bottom of page